Modernisation des daaras : Les 4 volontés de Macky

0
3
Macky Sall - President du Senegal
Macky Sall - President du Senegal

La communauté des daaras a été l’hôte du président de la République, Macky Sall, ce lundi 28 novembre 2022. Une rencontre qui s’inscrit dans la volonté du chef de l’Etat d’offrir à tous les enfants du Sénégal, une éducation de qualité équitable.

Par Badé SECK – Le Président Macky Sall, dans sa volonté d’offrir à tous les enfants du Sénégal une éducation de qualité équitable, a initié une rencontre nationale avec la communauté des daaras. Cette rencontre nationale, organisée sous l’égide du ministre de l’Education nationale, Dr Cheikh Oumar Anne, a réuni : les guides religieux, les associations et les fédérations nationales des écoles coraniques, les maîtres coraniques, les ndongo daara, les ndéyu daara, les imams et ouléma, les ambassadeurs, la Société civile, les Partenaires sociaux, techniques et financiers, les syndicats d’enseignants, etc. Cette rencontre a permis au chef de l’Etat de communier avec les acteurs du sous-secteur, de recueillir leurs avis afin de prendre des mesures fortes pour une amélioration durable de la situation des daaras au Sénégal. «Investir dans les daaras, pour l’Equité territoriale et la construction d’un Sénégal émergent» est le thème de ce conclave. Les représentants des 14 régions du Sénégal ont pris la parole devant le chef de l’Etat pour exposer les maux qui, à leurs yeux, plombent ce sous-secteur de l’éducation nationale.

Après avoir écouté religieusement les différents orateurs, Macky Sall a rappelé que le sous-secteur des daaras a incontestablement valu au Sénégal beaucoup de satisfaction ces dernières années. Dans les différentes compétitions internationales, des jeunes sénégalais se sont illustrés en remportant les premières places.

Grand prix du chef de l’Etat pour le récital du Coran
En guise d’exemple, il a cité : Ndombor Sène en 20216 en Malaisie, Mouhamed Diallo, Sokhna Diarra Ngom, en 2017 toujours en Malaisie, Sokhna Maïmouna Lô, en 2018 à Dubai, Mouhamed Mahi Touré en 2021 au Maroc et Sokhna Ndaté Cissé, lauréate du concours international de récital de Coran à Dubai en octobre dernier. Très satisfait de ces résultats, le chef de l’Etat a annoncé l’institutionnalisation du concours du grand prix du chef de l’Etat. Une manière selon lui, de créer une saine émulation chez les apprenants. Dans cette même veine, Macky Sall a indiqué le renforcement de l’éducation arabo-islamique pour la promotion de nos valeurs et pour faire face aux tares de notre société. Il a aussi soutenu que l’enseignement arabo-islamique constitue l’un des moyens pour face au terrorisme et l’extrémisme violent.

Lors de la rencontre nationale avec la communauté des daaras, le président de la République a également pris des mesures et recommandations fortes au grand bonheur des acteurs de ce sous-secteur de l’éducation nationale. C’est ainsi qu’il a annoncé l’accompagnement sans relâche du processus de modernisation des daaras par la construction et l’équipement des infrastructures.

Par ailleurs, Macky Sall a promis d’aider les borom daara pour la mise en place de cantines scolaires. Toujours dans le cadre de la modernisation des daaras, il a annoncé la création d’opportunités pour les talibés par l’intégration des filières professionnelles dans l’enseignement des daaras. En outre, pour une prise en charge sanitaire dans les daaras, Macky Sall a pris l’initiative d’enrôler les talibés dans la couverture maladie universelle dans les plus brefs délais. Et pour réussir le pari de la modernisation des daaras, le président de la République a invité les acteurs à la mise en place d’un Conseil national des Associations des maîtres coraniques afin de favoriser une meilleure prise en compte de ce sous-secteur de l’éducation. Et pour doper les acteurs, le président de la République a annoncé la création d’une direction des daaras en lieu et place d’une inspection.
Cerise sur le gâteau, Macky Sall annonce l’institutionnalisation de la date du 28 novembre Journée nationale des daaras. Le chef de l’Etat a profité de l’occasion pour souligner les nombreux efforts consentis dans ce secteur. Entre autres, la construction de 64 daaras modernes, la réhabilitation de daaras traditionnels, la création de daaras préscolaires, le recrutement de 665 Serigne daara dans la fonction publique et 665 prestataires de services.

A la fin de la cérémonie, Macky Sall a remis à Sokhna Ndatté Cissé, lauréate du concours de récital de Coran à Dubai, une distinction et une enveloppe de 10 millions de francs Cfa en guise de récompense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évaluation*